Oser dire tout haut ce qu’on pense tout bas
"Je ne pensais pas que cela se passerait ainsi…"
"Quand j’ai besoin d’aide, c’est comme si je n’arrivais à joindre personne. Je me sens parfois bien seul !"
"Mais au fond, c’est l’enfant qui devrait être au centre de nos priorités !"

Se donner les moyens de…
rompre l’isolement
relativiser les problèmes
bénéficier de l’expérience des autres
prendre confiance dans son rôle de parent
changer son regard sur l’enfant

Dépliant à télécharger

Les groupes de parole ont été lancés par l’AVPA dès ses débuts (1974). Aujourd'hui, les frais des animateurs sont pris en charge par le SPJ. L’association continue à coordonner les activités du groupe de parole, soulignant par là son caractère distinct du SPJ. L’accès au groupe de parole est ouvert à tout parent d’accueil en fonction qui en exprime le besoin.
Le groupe de parole fait partie des moyens de soutien à la disposition des familles d’accueil. C’est pourquoi le SPJ assume les frais liés à l’animation de ces groupes par des professionnels.

Le point de vue des animateurs
Les groupes de parole réunissent des personnes partageant une histoire et des préoccupations communes, et désireuses d'échanger et de réfléchir ensemble. Il semble en effet essentiel que les parents d'accueil puissent s’octroyer un espace où parler, se raconter, écouter, prendre du recul, et se soutenir entre personnes partageant une même expérience.
Cet engagement à l’accueil mérite aussi d’être nourri par un soutien théorique et psychologique. Il n’est pas aisé d’accueillir un ou des enfants qui, par un placement, vivent de grands changements, des ruptures, des souffrances, même si les placements ont toujours pour objectif un "mieux" pour eux. Les parents d'accueil investissent affection, temps et forces. Ils vivent eux aussi, dans cette expérience, des changements, des ruptures, voire des souffrances, même si l'accueil d'un enfant se veut d’abord occasion de joie et de "mieux" pour tous.
Accompagner professionnellement ces temps d'échange et de soutien, c'est là le sens que nous donnons aux rencontres avec les parents d’accueil, dans un cadre de respect, de non-jugement et de confidentialité.

Les règles du groupe
Le groupe de parole est ouvert à toute famille d’accueil en activité. Un groupe de parole réunit généralement une dizaine de parents (en couple ou seul) et les deux animateurs. Deux règles essentielles :
La confidentialité : ce qui se dit dans le groupe ne doit pas être répété à l’extérieur.
L’écoute et le respect : dire ses difficultés, ce n’est pas être un mauvais parent, c’est prendre le chemin de les résoudre. Nul ne détient la vérité, personne ne juge.
Le groupe se forme généralement en début d’année scolaire. Il est possible de venir « à l’essai », mais il est important de s’annoncer au préalable. Après deux à trois séances, les nouveaux participants sont invités à se déterminer sur la suite.
Une certaine régularité est attendue des participants. Elle est essentielle pour la confiance à l’intérieur du groupe. Il est néanmoins possible d’entrer dans le groupe en cours d’année.
Le contenu de tous ces échanges est strictement confidentiel et ne fait l’objet d’aucune communication avec le SPJ.

Le fonctionnement
Le groupe se retrouve dix fois par année un jeudi soir par mois (hors vacances scolaires). Le calendrier est distribué avant l’été. Les groupes sont constitués par les animateurs en fonction du nombre de situations.

Le lieu
Les séances se déroulent à l’Ecole d’Etudes Sociales et Pédagogiques (EESP), ch. des Abeilles 14, 1010 Lausanne.

Les animateurs
Marc Pittet : formateur en travail social, psychologue spécialisé en psychothérapie FSP
Sophie Méan : formatrice en travail social, psychologue FSP et thérapeute ASCA

Juin 2015